Predalia's Hive

Jeu de rôle online sur l'univers AvP. Incarnez un Alien, un Predator ou un Humain que vous ferez progresser sur différentes planètes.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La grande galère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 La grande galère le Lun 25 Sep - 14:32

Suite à la découverte d'une mystérieuse planète par des sondes d’explorations quelques mois auparavant, Zarkane fut envoyé pour une mission d'exploration avec un scientifique afin de découvrir la faune et la flore de cette planète. Leur mission avait pour but de déterminer si les conditions étaient réunies pour une éventuelle colonisation humaine.
Malheureusement quelques heures avant la rentrée dans l'atmosphère et peu de temps après leur réveil suite à une longue hibernation, une défaillance technique du système de commande des propulseurs vital à la navigation de leur vaisseau explosa, rendant les commandes inutilisables alors qu'ils étaient en pleine phase d'entrée dans l'atmosphère. Plus le vaisseau pénétrait l'atmosphère de cette planète plus la carlingue du vaisseau se désagrégeait de plus en plus à chaque kilomètre parcouru laissant le scientifique et Zarkane à la merci de leur destin.
Heureusement les rétros fusées de secours étaient toujours opérationnelles et malgré les commandes du vaisseau inutilisables ils réussirent à se poser dans d’atroces conditions sur une grande étendue d’eau.
A la fin de sa course le vaisseau s’enfonça dans les profondeurs du lac et l’eau envahissait l’épave du vaisseau. Le scientifique n’avait pas survécu et Zarkane réussi tant bien que mal à s’extirper de l’épave mais il perdit connaissance et se réveilla au bord de ce lac réveillé par l’atroce haleine d’une sorte de loutre qui lui léchait le visage. Coup de chance dans sa malchance les débris ainsi que des caissons de vivres étaient étalés sur plusieurs kilomètres et il réussi à trouver de quoi survivre.

ps: Je suis pas un pro du RP mais je me lance  bounce

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: La grande galère le Lun 25 Sep - 14:45

(C'est le premier message le plus difficile Smile Great! Et vive les loutres! Very Happy )

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: La grande galère le Lun 25 Sep - 22:35

Assis sur une branche de ce qui ressemblait peu ou prou à un conifère, la jambe droite étendue tout du long, la gauche se balançant désinvolte, il était à vingt mètres du sol. À sa main, un fruit. Cela en avait en tout cas l'apparence à défaut d'en avoir le goût. Rouge vif, ledit fruit paraissait savoureux et pourtant il avait un goût de cendres. De cendres comestibles, et cela suffisait à Auguste.

On se contentait de peu quand on vivait comme le dernier des animaux. Cette planète sur laquelle on l'avait jeté sans préavis un beau jour de Décembre, il n'en connaissait même pas le nom. C'était encore bien le dernier de ses soucis.
Traqué par ces créatures invisibles et hostiles, il avait perdu le compte des jours qui s'étaient écoulés. Avec deux soleils gravitant autour de l'astre sur lequel on l'avait balancé, tenir un calendrier relevait de la prouesse. "Peut-être trois mois, peut-être le double" se disait-il. Un sentiment plus qu'une certitude. Ce n'était pas comme si cela importait à présent.

Occasionnellement, comme ils l'avaient fait avec lui en son temps, ses chasseurs importaient du gibier parachuté par dizaines d'exemplaires. De quoi distraire les curieux hôtes qui pendant ce temps là se détournaient d'Auguste. Le malheur des uns faisait le bonheur des autres. Car grand malheur incombait aux proies de ces aliens aux tristes motivations. Lacérés, évidés, leurs crânes servant de trophées, il ne faisait pas bon être gibier dans le coin.
Tout y était passé, du légionnaire patibulaire à l'apprenti génocidaire marxiste du tiers-monde. Aucun n'en réchappait. Aucun sauf Auguste Mérovée. Ce n'était pas à sa bravoure qu'il devait sa survie, bien au contraire. Un bon charognard survivait de peu. Après avoir saisi quelles étaient les trajectoires routinières de ses chasseurs, il avait appris à prévoir les zones à éviter.

Depuis le temps qu'il leur avait échappé, sans doute le croyaient-ils mort.

Son infect fruit terminé, le charognard se délecta d'un spectacle bien singulier en guise de dessert. Une étoile filante s'était abattue en plein lac. Les morceaux de tôle laissaient entendre que l'astre était manufacturé. Un vaisseau, humain vraisemblablement.
Torse nu, portant jusqu'à la taille une combinaison d'origine extra-terrestre volée à l'une des innombrables proies de ses captifs, Mérovée se saisit de l'épais ustensile venu lui aussi d'un autre monde qu'il avait laissé accroché en bandoulière à une branche voisine.

- Être convié ici c'est déjà pas de bol, mais y échouer par hasard... c'est presque trop drôle.

Presque.
L'agitation attirerait surement les chasseurs. Auguste préféra observer de loin, attendant de voir s'il pourrait éventuellement piller quelques denrées utiles dans l'épave flottante.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum